AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une balade sous le soleil couchant w/ Ivy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ginnie E. Allison

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 26/08/2016

Gestion
Dollars:

MessageSujet: Une balade sous le soleil couchant w/ Ivy   Dim 27 Aoû - 19:56

Une balade sous le soleil couchantGinnie x IvyAujourd'hui, pas de grandes robes somptueuses,
pas d'escarpins rouges très chics ni de grands sacs michael kors pleins de milles et unes affaires en tout genre, non, pas de ce chichi habituel aujourd'hui ! Penchons nous plutôt sur un chemisier vieillot, jodhpur beige avec brindilles de foin collées assorties, et surtout, alors là surtout ! De belles bottes pleines de crottin, que - bien sûr - je n'ai pas lavé depuis trois mois ! Bref, vous l'aurez deviné, ce soir, c'est direction l'écurie. J'ai pris l'initiative d'aller promener mon cheval dans la Majestic Forest, car après tout, j'avais très peu le temps d'aller le voir en semaine, et mes parents ne m'ont sûrement pas payé un cheval pour que je m'en occupe 3 fois par mois ! Revêtue de ma tenue d'équitation tellement glamour, j'inséra la clé de la voiture, tourna, et le moteur s'alluma. Marche arrière contrôlée pour sortir du garage, accélération pour se rendre sur la route, Field Path, j'arrive.

 clac Voiture fermée, j'inspira à pleins poumons l'air de Midland.
Ici, on entendait à peine le moteur des voitures vrombir, un tracteur isolé passait de temps en temps, mais sans plus. Le seul et unique bruit qui me réchauffa le cœur, c'est celui des incontournables hennissements des chevaux. Certes ici les grandes allées marchandes sont remplacées par de piteux champs de blés, mais cet environnement calme et innocent me plaisait.. L'écurie n'avait pas bougé depuis ma dernière visite - qui remonte d'il y a trois jours - . Le tas de fumier était toujours présent, les cuirs de la sellerie luisaient tous encore autant, les grands éclairages du plafond illuminaient toujours aussi bien la carrière où les cavaliers effectuaient avec toujours autant de dextérité les parcours de saut d'obstacles aux barres vives. Rien n'avait changé, rien. Je m'engagea vers la sellerie, où je sortis ma boite de pansage et les harnachements de mon casier. Un peu lourd, mais comment vous expliquez qu'à force de devoir toujours trimbaler des bottes de foin plus ou moins lourdes moi même, c'est pas ça qui va me faire peur ! A gauche, à droite, encore à gauche, oups non c'est pas par ici, demi-tour et me voilà devant le box de mon magnifique knabstrupper qui tendait déjà l'encolure par dessus la porte en me réclamant des câlins. Je ne peux pas lui en vouloir, cela faisait trois jours que je n'ai pas porté nouvelles, je souris. J'ouvris machinalement ma boîte de pansage et farfouilla un instant dedans pour y sortir les bonbons à la menthe in-con-tour-nables ! Je lui en offris, histoire de tenter de me racheter, et, bien évidemment, il les engloutit cul sec et continua de lécher ma main en espérant en recevoir d'autre.  J'agrippa fermement son licol en nylon et  recula sa tête en fronçant les sourcils. Tout de même, il ne fallait pas abuser des bonnes choses ! C'est après avoir passé une bonne dizaine de minutes-caresse que je clippa la longe au licol, ouvrit la porte qui grinça au passage, et amena mon étalon dehors.  

Le vent sifflait légèrement, mais tant pis, vu toute la poussière sur la robe de Hurricane, il fallait bien que je le fasse dehors. J'attacha à double nœud et avec fermeté la longe à l'anneau d'attache, ouvrit la boîte de pansage et entama divers mouvements sur la robe tachetée-grise de mon cheval qui se retrouva en une bonne demi-heure tachetée-blanche. Pansé, sellé, me voilà prête à me diriger vers la Majestic Forest quand j'aperçue une vielle amie, enfin, " amie ", une vague connaissance ! Elle sortait de la carrière extérieure et s'approcha de moi. Enfin, de moi, plutôt de la porte d'entrée de l'écurie.. Revêtue du masque de la-plus-gentille-fille, je souris gaiement et l'interpella. 

Oh, Ivy ! Ca va bien ? Ca fait une trotte n'est-ce pas ? J'allais partir en balade, ça te dirais de m'accompagner ?
© YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivy T. Alvadaro

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 24/08/2016
Age : 15

Gestion
Dollars:

MessageSujet: Re: Une balade sous le soleil couchant w/ Ivy   Lun 28 Aoû - 0:26

Stroll under the setting sun
Your horse looks like your reflection in a mirror
Aujourd'hui et comme chaque soir depuis l'arrivée de mon nouvel étalon il y a quelques semaines, c'est monte à cheval. Eh oui car avec lui, plutôt du genre à tester et surtout au gros caractère, j'ai plus qu'intérêt à le monter tous les jours si je veux pas finir parterre. Du coup, depuis qu'il est - enfin - à Midland, je le monte tous les soirs au moins une demi-heure (je favorise les petites séances de qualité que de longues séances qui ne lui apporte rien si ce n'est de la transpiration), oui, tous les soirs car la journée, il fait vraiment beaucoup trop chaud, à la limite de l'invivable. Alors, j'enfile l'un de mes nombreux, très nombreux, pantalons d'équitation de marques - qu'est-ce que vous croyez, je m'habille pas au simple magasin de sport même pas spécialisé du coin moi - cette fois-ci bleu avec un polo blanc rentré dans le pantalon, deux tresses collées, une très légère touche de mascara, histoire de dire, et c'est parti. Une petite caresse aux chiens, j'attrape les clés de mon loft et de ma voiture et direction le centre.

Arrivée, je descends, ferme ma voiture, et me dirige instinctivement vers la sellerie propriétaire avec évidemment mes lunettes de soleil sur les yeux et mes écouteurs bluetooth dans les oreilles. J'attrape le licol en cuir avec moumoute au niveau de la muserolle et de la têtière et me hâte jusqu'au paddock du grand et beau Zangersheide. Eh oui, moi quand j'achète un cheval de race, je prends pas n'importe quelle race. Je vais pas prendre un cheval trop commun, pour quoi faire franchement, surtout quand on voit le potentiel d'un Zanger'. Puis, il faut dire que Star Dust est un sacré model avec ses yeux d'un bleu gris rare. J'arrive devant le paddock du sang-chaud bien plus grand que moi avant de l'appeler d'une voix douce.

ivy - Salut Mister. Tu viens mon grand ?

Avec lui, il faut s'y prendre avec douceur et fermeté en même temps. "Une main de fer dans un gant de velours" pour les connaisseurs. Une fois que monsieur s'est enfin décidé à s'avancer au moins un minimum - vous croyez vraiment que je vais lui laisser le plaisir que je vienne jusqu'à lui ? - je lui enfile son licol, une caresse le long de l'encolure et direction l'écurie. Quand je vous disais qu'il est bien plus grand que moi, c'était pas pour rire. J'ai vraiment l'air naine à côté de lui et son mètre soixante-seize. Bref, je l'attache et go pour un pansage bien soigneux. Je vais chercher ma grosse boîte de pansage et je prends bien soin de passer les brosses partout sur son corps, je refuse de monter un cheval avec de la boue, de la poussière ou des noeuds, et puis quoi encore ?

Enfin propre, je lui enfile ses guêtres et protège-boulets bleu marine encore comme neufs - faut dire que j'ai pas qu'une paire - une chabraque bleu marine, une suuuuuper selle de saut si confortable et toute neuve noire avec les étriers déjà réglés évidemment, je retire la house de selle, je sangle au premier trou et il ne manque plus que le filet et évidemment le petit bonnet. Je vais chercher son filet noir, son bonnet bleu marine - et oui j'ai tout en bleu marine, en rouge aussi à vrai dire mais aussi en vert et... bref - que je pose à côté et je vais me préparer moi. Ma toute dernière paire de bottes, mon casque, mes éperons, pas de gilet de protection pour cette fois, je ne vais pas sauter grand chose, je me demande même si je vais pas finir sur une petite balade. Le temps s'y prête, ça serait dommage de gâcher l'occasion. Je lui enfile enfin le bonnet et le filet et c'est parti pour une petite séance de saut.

Après avoir terminé la micro séance de saut, je descends de mon géant à quatre pattes et me dirige en direction de l'écurie. Oui car même si l'idée de partir en balade me tenter bien, j'avoue que seule c'est plutôt ennuyant, surtout que j'ai même pas amené Yildun avec moi aujourd'hui, lui qui adore les balades en forêt. Sur le chemin je croise une cavalière blonde que j'ai déjà vu et qui vient d'ailleurs m'interpeller. Comment elle s'appelle déjà.. ? Ah oui ! Ginnie. Tiens, que demander de plus, elle me propose de venir en balade avec elle ! Parfait. Ca m'arrange. Puis, dans mes souvenirs, elle était plutôt cool alors c'est l'occasion de faire plus ample connaissance.

ivy - Tiens, salut Ginnie. Ouais, ça va bien et toi ? courtoisie, blablabla L'idée de la balade me tente bien, j'avais justement envie d'y aller mais seule et sans mes chiens, je trouve ça un peu plombant.

Aussitôt dit, aussitôt fait, je remonte à cheval avec souplesse et agilité. Bah quoi, c'est pas parce qu'il fait vingt centimètres de plus que moi que je peux pas monter sur son dos sans l'aide d'un montoir, vous croyez quoi. Je caresse lentement l'encolure de mon étalon qui souffle bruyamment. Sur le coup, je comprends pas vraiment pourquoi il fait son petit show la tête haute et les oreilles en arrière mais je m'en rappelle bien vite de qui est le cheval de Gin'. Un knabstrupper. Très beau, ça, c'est sûr, le problème c'est que c'est un étalon. Heureusement, contrairement au mien, le sien c'est un petit ange sur sabot et très calme. Bon bah, je sens que cette balade va être un nouveau défi à relever.

ivy - Calme toi Dust', faut que t'apprennes à être sociable pas uniquement envers les juments tu sais.

Je roule lentement les yeux au ciel, un léger sourire en coin, quand il a enfin décidé de se calmer, il a bien compris que je le laisserais pas bouffer son compagnon de promenade. Prête à partir, je regarde la blonde sur son bel étalon - qui ne fait pas le poids face au mien évidemment - avant de lui lancer brièvement.

ivy - On y va ?
© a k k i t e n
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ginnie E. Allison

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 26/08/2016

Gestion
Dollars:

MessageSujet: Re: Une balade sous le soleil couchant w/ Ivy   Sam 9 Sep - 12:56

Une balade sous le soleil couchantGinnie x IvyLe cheval de la belle Ivy était un grand Zangersheide. Et grand, c'était le bon adjectif. Mon petit Knabstrupper tout mignon ferait pas le poids face à cette bête.. Comme par hasard Ivy prévoyait de partir en balade, toute seule ! Heureusement que je suis là, sinon, elle n'aurait pas pu partir en balade, et ouais, je sauve des vies moi ! J'hochais la tête lentement avec un grand sourire sur les lèvres pour paraître ne serait-ce qu'un peu gentille. Hop, en même pas une seconde la voilà montée sur son étalon, en un clin d’œil, prête à partir. Je lâcha un petit " wow " taquin associé à un petit clin d’œil discret. Bon, je ne suis pas pour autant impressionnée, hein, que ce soit bien clair, ça, j'peux aussi le faire. Hurri' lança des coups d’œils pas très rassurés au grand étalon d'Ivy, d'un côté je le comprend, il y a de quoi ne pas trop trop être rassuré en voyant ce " monstre " ! De plus, histoire de pimenter le tout, voilà qu'il souffle d'une façon pas très joyeuse.. Ben tiens ! Comme si j'avais envie de me retrouver par terre au cour de cette balade.. Sur un ton sarcastique, je lança.

Ben voyons ! Monsieur fait un caprice ! Heureusement que mon Knab' est une adorable boule de poils n'est-ce pas !

Je pouffa. Ouais, heureusement que le mien ne ferait pas de mal à une mouche et qu'il m'écoute au doigt et à l’œil ! Je me retourna vers mon étalon qui attendait sagement que je monte sur la selle. Je me pencha pour refermer ma boîte de pansage. Caresses tendres le long de l'encolure, pied dans l'étrier déjà à la bonne taille, un petit à-coup, et hop, me voilà dressée fièrement sur ma selle. J'ajusta la sous-gorge de ma bombe, empoigna le cuir sous mes gants, prête à partir. un pressement de talon, et voilà mon Knab lancé au pas sur le chemin de la Majestic Forest.

Ivy était à mes côtés. Enfin, bien plus haut que moi mais à côté de moi quand même. Je lui lançait des petits coups d’œils amicaux de temps en temps, histoire de faire passer le feeling ! A l'entrée de la Majestic Forest, nous entrons dans un tout nouveau monde ! Les arbres nous observaient attentivement pendant que le bruit des sabots de nos chevaux résonnait sur les galets du chemin. J'en profita pour lança un sujet de conversation.


Je ne pensais pas te voir ici ! Ca fait tellement longtemps qu'on ne s'est plus donné de nouvelles ! Je suis contente de t'avoir revue d'ailleurs !

Un peu de flatteries pour bien commencer, un sourire toutes dents dehors jusqu'au oreilles, c'est ce qu'il y a de mieux pour paraître gentille ! Bon après je ne vais pas cacher le fait que je l’apprécie bien, elle est franchement sympa ! Je ne peux pas nier le fait de bien l'aimer ! Un croisement se dressa devant nous accompagné de deux panneaux indiquant " falaise " et " rivière ". Je pense que la rivière ferait un bon itinéraire. Un coup d’œil interrogatif vers Ivy, un hochement approbateur et nous voilà parties vers la rivière. L'eau coulait tranquillement et ivy et moi commençons à parler de plus en plus de tout et n'importe quoi. Et rires et confidences se mélangeaient, et cette ambiance me plaisait pas mal. C'était moi et Ivy, Hurrican et Dusty contre le reste du monde..

#panne d'inspiration pour la suite


   
© YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une balade sous le soleil couchant w/ Ivy   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une balade sous le soleil couchant w/ Ivy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Agnès sous le soleil ;-)
» Sous le Soleil brûlant d'Afrique
» Sébastien Roch dans Sous le soleil
» Sous le soleil guadeloupéen .....
» Bonne Mardi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
These are only hearsay :: MIDLAND :: Majestic Forest-
Sauter vers: